Rôle de la glaire cervicale dans la reproduction

L’ovulation est une étape importante du cycle menstruel chez la femme. Lorsqu’elle a lieu, elle s’accompagne souvent de certains symptômes dont l’écoulement de la glaire cervicale. C’est un liquide blanchâtre qui coule du vagin et qui présente divers aspects pendant les phases du cycle menstruel. Vous l’ignorez peut-être mais la glaire cervicale occupe une place importante dans la fécondation. Vous vous demandez sûrement comment ? Découvrez toutes la réponse à travers cet article.

Ce qu’est la glaire cervicale

En tant que femme, vous percevez sûrement un liquide blanchâtre qui coule de votre vagin pendant votre cycle menstruel ou en état d’excitation sexuelle. C’est de ce liquide blanchâtre qu’il est question. La glaire cervicale est produite par les cellules des glandes du col de l’utérus. Située ainsi au niveau du col de l’utérus, la glaire cervicale peut se mélanger aux sécrétions vaginales lorsqu’elle est produite abondamment.

Transformations de la glaire cervicale

Le principal rôle de la glaire cervicale est de constituer une barrière infranchissable pour les bactéries et les spermatozoïdes malformés. Sa couleur et sa consistance varie en fonction des phases du cycle menstruel. En début du cycle, la glaire cervicale est blanchâtre et produite en faible quantité. Elle est d’abord acide mais change de pH, de fluidité, de couleur et augmente de quantité lorsque la production d’œstrogènes augmente (signe annonciateur de l’ovulation). La glaire cervicale peut être perçue comme une perte blanche crémeuse. Elle augmente progressivement jusqu’au jour de l’ovulation.

Fonctions de la glaire cervicale

Pendant l’ovulation, le niveau de production de la glaire atteint son maximum avec des caractéristiques différentes. En plus d’être abondante, la glaire cervicale est plus fluide, glissante et présente l’aspect du blanc d’œuf. Son aspect fluide facilite le transport et la protection des spermatozoïdes jusqu’à la rencontre de l’ovule. Elle nourrit les spermatozoïdes pendant leur transport et c’est le bon moment pour tomber enceinte parce que toutes les conditions sont réunies.  Lorsque la glaire est de mauvaise qualité, elle peut empêcher la fécondation.

À la fin du cycle menstruel, la glaire commence à s’épaissir. Elle devient moins riche et acide en reconstituant à nouveau une barrière de protection contre les bactéries et les spermatozoïdes. Sous forme de perte blanche épaisse, elle bouche hermétiquement l’utérus en attendant le début le prochain cycle. En cas de grossesse, la glaire cervicale se comporte comme un bouchon muqueux. Vous savez déjà à quoi ressemble le bouchon muqueux pendant l’ovulation.  La glaire cervicale bloque le passage des germes et des bactéries pathogènes pouvant nuire au fœtus. Il joue ainsi le rôle de protection du fœtus jusqu’à la période d’accouchement. Pendant le développement de la grossesse, elle se dilate peu à peu jusqu’à libérer le passage au bébé.

Connaître et vérifier régulièrement l’aspect de la glaire cervicale permet de connaître naturellement sa période de fécondité.