Comment se déroule l’hospitalisation à domicile ?

L’hospitalisation à domicile, communément désigné HAD implique que le patient soit maintenu dans sa demeure tout en recevant les mêmes soins qu’il aurait reçus dans un cadre hospitalier. Elle a pour objectif d’améliorer le confort du patient en lui apportant des soins dans un univers familier. Découvrez dans cet article comment se déroule une hospitalisation à domicile.

Les différentes étapes pour aboutir à une hospitalisation à domicile

Dans la plupart des cas, l’hospitalisation à domicile fait suite à une consultation externe. Elle est décidée par trois médecins. Le médecin hospitalier est en général celui qui décide de placer le patient en HAD. Toutefois, dans l’hypothèse où le patient n’est pas hospitalisé, c’est le médecin traitant qui décide de l’HAD. Pour plus d’information, consulter le http://www.esante-picardie.com

Dans tous les cas, le médecin coordonnateur procède à l’évaluation de l’état de santé du patient. Il travaille en collaboration avec le médecin traitant sur le projet thérapeutique. C’est le document qui renseigne sur l’état de santé du patient. Il contient les éléments suivants :

  • la coordination des soins ;
  • l’évaluation médicale ;
  • l’assistance d’une infirmière ;
  • les soins d’orthophonie ;
  • le conseil de diététique.

Cependant, le patient doit aussi donner son accord pour conclure la mise en place de l’HAD. Il doit prévenir son assurance dans l’objectif d’obtenir la prise en charge qui prévaut dans une telle situation. Pour finir, un travailleur social visite le domicile du patient pour s’assurer qu’il garantit les conditions sanitaires indiquées pour l’HAD.

Les personnes susceptibles de bénéficier d’une hospitalisation à domicile

Généralement, l’HAD ne concerne que les malades atteints de pathologies graves, chroniques ou aigus. Il doit s’agir d’une pathologie instable et évolutive nécessitant une hospitalisation. Les plus susceptibles sont :

  • la cancérologie ;
  • l’hématologie ;
  • les affections neurodégénératives ;
  • les maladies infectieuses ;
  • les affections cardio-vasculaires.

Les soins dispensés dans le cadre d’une hospitalisation à domicile peuvent être répartis en trois catégories. D’abord, on peut relever les soins techniques complexes et ponctuels, ils sont fréquemment réitérés à l’exemple de la chimiothérapie. Ensuite, il y a les soins continus, leur durée est indéterminée en raison du fait qu’ils sont applicables à des pathologies qui évoluent. Enfin, il y a les soins de réadaptation au domicile, leur durée n’est pas un indéterminé.

En ce qui concerne la mise en place de l’hospitalisation à domicile, elle suit quelques étapes. Après la constitution du projet thérapeutique, elle est décidée par le médecin coordinateur. L’hospitalisation à domicile doit répondre aux exigences de sécurité stricte et de soins de qualité pour être dans les mêmes conditions que ce qui se fait dans les hôpitaux. Dans le cas contraire, il serait impossible de mener à bien un tel projet.